Vous êtes ici

Le Projet Educatif de Territoire (PEDT) /Plan mercredi

Le PEDT/PLAN MERCREDI fait l’objet d’une contractualisation entre la Ville de Marseille, la Préfecture des Bouches-du Rhône, la Caisse d’allocations familiales 13, la direction des services départementaux de l’Education Nationale, la direction régionale et départementale de la Jeunesse, des sports et de la cohésion sociale PACA.

Depuis 2015, la Ville de Marseille s’est dotée d’un Projet Éducatif de Territoire (PEDT) qui ambitionne de réunir l’ensemble de la communauté éducative, pour une prise en charge globale de l’enfant sur tous les temps : scolaire, périscolaire et extrascolaire.

Avec ce nouveau PEDT/PLAN MERCREDI d’une durée de 3 ans, l’articulation optimisée entre les projets d’école et les projets pédagogiques se poursuit notamment dans le cadre des accueils collectifs de mineurs périscolaires.

Le parcours éducatif de l’enfant s’articule autour de 4 thématiques définies en concertation avec tous les partenaires éducatifs associés :

  • la culture
  • le sport
  • la citoyenneté/l’écocitoyenneté
  • la promotion de la santé.

Par ailleurs, la labellisation du PEDT/Plan Mercredi constitue un gage de qualité des activités tant par la diversité de l’offre éducative que par les exigences posées par l’encadrement des enfants. Ainsi, la réglementation prévoit : 

- pour les enfants âgés de moins de 6 ans : un animateur pour 10 mineurs lorsque la durée de l’accueil de loisirs excède cinq heures consécutives et un animateur pour 14 mineurs si la durée de l’accueil n’excède pas cinq heures consécutives,
- pour les enfants âgés de 6 ans ou plus : un animateur pour 14 mineurs lorsque la durée d’accueil excède cinq heures consécutives et un animateur pour 18 mineurs si la durée de l’accueil n’excède pas cinq heures consécutives.


Enfin, les structures sociales qui proposent des accueils collectifs de mineurs périscolaires se sont engagées au travers de la charte qualité Plan Mercredi. Cette dernière s’articule autour de 4 axes :

  • veiller à la complémentarité des temps périscolaires du mercredi avec les temps familiaux et scolaires ;
  • assurer l’inclusion et l’accessibilité de tous les enfants souhaitant participer à l’accueil de loisirs, en particulier des enfants en situation de handicap ;
  • inscrire les activités périscolaires sur le territoire et en relation avec ses acteurs et les besoins des enfants;
  • proposer des activités riches et variées en y associant des sorties éducatives et en visant une réalisation finale (oeuvre, spectacle, exposition, tournoi, etc).

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 
 

  Live Tweet