Vous êtes ici

Point sur la grève des cantines scolaires : mise en place de la procédure de désignation des agents

17 janvier 2020

Depuis le mois de décembre 2019, le mouvement social matinal contre la réforme des retraites impacte douloureusement la vie quotidienne de nombreuses familles marseillaises.
Il se traduit, notamment, par la fermeture quotidienne de plusieurs dizaines de restaurants scolaires et provoque de graves difficultés pour les parents d’élèves afin de concilier la garde de leurs enfants pendant la pause méridienne avec leurs obligations professionnelles.

En outre, si l’organisation de pique-nique encadrée par le personnel non gréviste des écoles concernées peut apporter une réponse alternative à la garde de l’enfant, il ne saurait être satisfaisant de les priver régulièrement ou durablement d’un repas chaud et équilibré de manière répétée, en période hivernale.

A ce jour, le préavis de grève déposé par certaines organisations syndicales jusqu’au 6 février 2020, et l’évolution du contexte national ne permettent pas d’envisager une amélioration à court terme de la situation.
En conséquence, la Ville de Marseille a décidé de mettre en place la désignation des agents, en poste au sein des écoles à partir du vendredi 17 janvier 2020. Cette mesure autorise la Ville de Marseille à "réquisitionner" les agents déclarés comme grévistes afin de maintenir la continuité du service public de la restauration scolaire et assurer sa surveillance.
Ces actes seront délivrés par des huissiers mandatés par la Ville. L’an dernier, cette disposition avait permis de maintenir l’ouverture de l’intégralité des restaurants scolaires des écoles de la ville pendant les mois de janvier, février et mars 2019 et ainsi, d’atténuer les désagréments pour les familles. 



 

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 
 

  Live Tweet