Vous êtes ici

La Ville de Marseille constamment mobilisée pour ses écoles

10 janvier 2018


La rénovation des écoles : une priorité de la municipalité

 
La réhabilitation et l’extension du patrimoine scolaire se poursuit à Marseille.

En 2017, plus de 45 millions d’euros ont été consacrés à ce domaine, soit plus de 635 millions d’euros depuis 1995.

Quelques exemples :

  • Groupe scolaire Arenc-Bachas (15e) : poursuite de l’extension et de la réhabilitation,
  • École élémentaire Korsec (1er) : création de locaux en vue de la livraison d’une unité de restauration début 2018,
  • Groupe scolaire Bugeaud (3e) : création de 5 classes et de sanitaires,
  • École élémentaire des Accoules (2e) : réaménagement en vue de l’extension du self,
  • Groupe scolaire Saint-Just Centre (13e) : extension des réfectoires de la maternelle et de l’élémentaire,
  • Groupe Scolaire Saint-Loup Centre (10e) : extension des classes et du réfectoire,

L’exemple de la Batarelle

 
Depuis ces 4 dernières années, 762 000 euros de travaux ont été réalisés au sein du groupe scolaire de la Batarelle.
Par exemple, agrandissement de la cours et sécurisation de la clôture maternelle (350 000 euros), séparation salle de classe et dortoir (12 000 euros), création de 2 blocs sanitaires extérieurs (125 000 euros), ravalement des façades (25 000 euros), réfection complète de la toiture élémentaire (65 000 euros).
D’autre part, côté numérique, l’école a été dotée de 25 postes informatiques et d’un site refait à neuf en 2016.
Enfin, le groupe scolaire fait également partie du Plan National Numérique, il bénéficiera donc d’ici l’année prochaine d’une classe mobile.

Restauration scolaire, sécurité

 
Depuis 2011, la Ville de Marseille a entrepris de transformer 219 réfectoires des écoles élémentaires en self-services.
Les enfants sont accueillis dans un environnement plus agréable et plus confortable qui favorise leur autonomie et augmente la capacité d’accueil de la restauration.

A cet investissement, s’ajoute le budget de 2 millions d’euros consacré au renforcement de la sécurité par l’installation de visiophones à l’entrée des écoles.
Des travaux de voirie ont, en outre, été réalisés par la Métropole Aix-Marseille-Provence en concertation avec la Police Municipale afin de sécuriser les abords des écoles.
Ces efforts vont naturellement se poursuivre en 2018. La Ville de Marseille vient de lancer, par exemple, les premières démarches d’études techniques et de faisabilité pour l’extension et la modernisation de l’école des Abeilles (1er).

Le vandalisme dans les écoles

 
Les locaux municipaux sont régulièrement la cible d’actes de vandalisme. Chaque jour, les services municipaux sont ainsi mobilisés afin de réaliser les interventions nécessaires à la remise en état des sites endommagés, assurant la sécurité du public qui les fréquente.
Ainsi, en 2017, 90 actes de vandalisme, vols ou actes de malveillance ont été répertoriés dans les établissements scolaires, pour des dégâts estimés à 300 000 euros.
Ces actes ont donné lieu à des dépôts de plaintes. Ils concernent essentiellement des tentatives d'intrusion et des effractions, nécessitant la mobilisation des équipes d'intervention.
D’autre part, le coût des vols d’ordinateurs et de tablettes s'élève à 38 849 euros en 2017.

Accès rapides

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet