Vous êtes ici

Cantines scolaires : le point sur la grève des agents

08 janvier 2019

Les mouvements de grève successifs, initiés depuis le 10 décembre 2018, ont entraîné des difficultés, importantes sur la situation professionnelle et économique des parents dont les enfants sont scolarisés dans les écoles de la ville de Marseille.

Cela a aussi entraîné un réel déséquilibre alimentaire des enfants et tout particulièrement en période hivernale. De plus, priver les enfants de cette pause méridienne est une source de trouble pour leur développement ne facilitant pas les apprentissages scolaires et contribuant à la déscolarisation des élèves.

Avant les vacances de Noël, et après avoir rencontré à de nombreuses reprises les organisations syndicales, la Ville de Marseille a fait un ensemble de propositions pour répondre aux attentes de ces agents territoriaux.
La CGT a toutefois maintenu son préavis de grève, mettant à nouveau les familles marseillaises en difficulté et ne permettant pas aux enfants de pouvoir bénéficier d’un repas chaud en période hivernale.

Afin de soulager les parents d’élèves, la Ville de Marseille a décidé de prendre des arrêtés de désignation depuis le 7 janvier 2018.
Cette disposition permet de maintenir une partie des agents grévistes en poste afin d’assurer le service de restauration scolaire.
A ce jour, tous les enfants inscrits à la cantine peuvent  bénéficier d’un repas dans l’ensemble des écoles.

Le mouvement concerne chaque jour moins d’écoles. Ainsi, pour le 15 janvier, 52 écoles sur 444 sont touchées par des mouvements de grève. L’administration a pris 64 arrêtés de réquisition pour assurer le temps cantine.
Pour mémoire, la Ville de Marseille s’est engagée à recruter 250 personnes pour compenser les départs à la retraite, 300 personnes pour assurer la surveillance sur le temps cantine (150 ASIC et 150 animateurs), à passer 150 agents à temps complet tandis que 75 agents ont vu leur temps de travail passer de 10h à 28h.
Un effort considérable est réalisé pour assurer toujours plus de présence dans les écoles.
D’ores et déjà 84 agents sur les 300 annoncés ont été embauchés depuis le 7 janvier pour assurer le temps cantine.

 

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 
 

  Live Tweet